Les attentats terroristes dans le métro russe

Ce qui a changé dans le système de sécurité du métro au cours des 20 dernières années?

Les attentats terroristes dans le métro russe

Dans le métro de Saint-Pétersbourg le lundi 3 Avril, l'explosion a eu lieu. Selon le ministre de la Santé Veronika Skvortsova, tuant 10 personnes, dans les listes des blessés - encore 47. L'explosion a eu lieu au sujet d'un périphérique inconnu 14h40 MSK sur un train sur le tronçon entre les stations de métro « Institute of Technology » et « Sennaya » à Saint-Pétersbourg. Dans un premier temps fait état de deux explosions. Selon le Comité antiterroriste national, une deuxième bombe artisanale a été trouvé et désamorcé à la station « soulèvement Square ». Il a été emballé avec des éléments frappants.

Comité d'enquête a ouvert une affaire pénale et envisage différentes versions de ce qui est arrivé. L'un des plus probable - une attaque terroriste. Chroniques des explosions dans le métro et ses conséquences - sur.

Les attentats terroristes dans le métro russe

, en 1996, "Tula" et "Nagatinskaja" Moscow

La première dans l'histoire de la Russie moderne, l'attaque terroriste dans le métro a eu lieu 11 Juin 1996 relative à l'étirement entre les stations « Tula » et « Nagatinskaja ». Le chariot sous le siège du passager a travaillé puissance bezobolochnoe explosive de 500 g de TNT. Quatre personnes ont été tuées, 12 autres ont été blessés. Après avoir été arrêté un an et demi deux suspects, dont les noms ont pas été divulgués.

Les attentats terroristes dans le métro russe

en 1996 "la place Lénine" - "Vyborg", Saint-Pétersbourg

Dans la nuit du 19 Décembre, 1996, sur un train en cours de route de la station de métro « Place Lénine » à la station « Vyborg » à Saint-Pétersbourg, fait exploser une capacité de dispositif explosif d'environ 200 grammes de TNT. En raison de la commotion était un passager, elle a été hospitalisée. Par la nature des dégâts et la puissance de l'explosion était similaire à celle qui a eu lieu à l'été de la même année dans le métro de Moscou.

Les attentats terroristes dans le métro russe

, en 1998, "Tretyakov", Moscou

A la station « Tretiakov » 1. Janvier, 1998, un engin explosif improvisé. La bombe était une faible puissance. L'attaque trois personnes ont été hospitalisées avec des blessures de gravité variable. Les informations officielles sur la résolution du crime là-bas.

Les attentats terroristes dans le métro russe

en 2000 "Pouchkine", Moscou

L'explosion a eu lieu dans la station de métro 8 Août, 2000 "Pushkinskaya". 13 personnes tuées, 118 autres ont été blessées. L'enquête, un explosif pesant environ 800 g de TNT dispositif qui contenaient hexogène.

Les attentats terroristes dans le métro russe

en 2001, "Biélorussie", Moscou

L'explosion a eu lieu le 5 Février 2001 à la station de métro « Belorusskaya-Ring ». La capacité de l'appareil 0, 5 kg de TNT a été mis sur la plate-forme sous le banc en marbre massif. Des fragments de neuf personnes ont été blessées.

Les attentats terroristes dans le métro russe

en 2004 "Avtozavodskaya" - "Paveletskaya", Moscou

Une explosion dans un train en route vers le centre, il y avait de 6 Février, 2004 entre les stations « Avtozavodskaya » et « Paveletskaya ». La bombe, emballé avec des objets métalliques, puissance d'environ 4 kg de TNT a été propulsé par un kamikaze, 41 personnes ont été tuées, 250 ont été blessés.

Les attentats terroristes dans le métro russe

en 2004, "Riga", Moscou

Dans le métro "Riga" 31 Août Station 2004, une bombe a explosé capacité de 2 kg de TNT. Selon les enquêteurs, l'attaque devait être faite dans le sous-sol, mais à la porte de la station « Riga » sur les policiers de service et un femme kamikaze n'a pas osé les approcher. Tué 10 personnes, y compris le kamikaze et l'un des dirigeants de la soi-disant « Karachaï Jamaat » Nikolai Kipkeev, qui a participé à la préparation et la mise en œuvre de l'attaque. 46 autres personnes ont été blessées.

Cause de l'explosion à la « Riga », sur le tronçon « Avtozavodskaya » - « Paveletskaya » et Voronej ont ensuite été fusionnés en un seul, les trois complices de terroristes ont été condamnés pour la vie.

Les attentats terroristes dans le métro russe

en 2010, "Loubianka", "Parc Kultury", Moscou

Dans le métro de la 29 Mars capitale, 2010 a déclenché deux bombes: la première - sur la station « Loubianka », le second a explosé une demi-heure plus tard au « Parc de la Culture ». A la suite de deux attaques a tué 39 personnes, plus de 70 ont été hospitalisés. Les engins explosifs ont donné lieu à l'exécution des attentats-suicides. En Juillet 2010, six femmes kamikazes et deux hommes ont été arrêtés qui préparaient de nouvelles attaques. Ministère de l'Intérieur et Service fédéral de sécurité 21 Août, 2010 a lieu une opération spéciale au Daghestan, dans lequel a été éliminé l'organisateur direct des attaques terroristes dans le métro - Magomedali Vagabov.

Après les explosions, Dmitri Medvedev, qui était alors président du pays, a ordonné de renforcer les mesures de sécurité dans les installations de métro et de transport à travers le pays.

en 2017, "Institute of Technology" - "zone Hay," Saint-Pétersbourg

L'explosion d'un engin non identifié a eu lieu à environ 14h40 MSK dans un train sur le tronçon entre les stations de métro « Institute of Technology » et « Sennaya » à Saint-Pétersbourg. Le Comité antiterroriste national coordonne le travail des services d'urgence sur les lieux. Neuf personnes ont été tuées et plus de 20 blessés. Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que l'enquête examinera toutes les versions de ce qui est arrivé, y compris pénale, domestique, et l'attaque.