5 projets, preuve de la folie nazie

5 projets, preuve de la folie nazie

Nous avons tous entendu beaucoup d'histoires sur les horreurs de la Seconde Guerre mondiale et les atrocités nazies. En comparaison avec les preuves de la folie de l'ordre de Hitler, pâle et perdu. Par conséquent, pour eux presque personne ne se souvient. Pourtant, pour être honnête, nous avons décidé de combler cette lacune et de parler de plusieurs projets complètement idiotes de l'Allemagne nazie.

1. Opération "Kill Pape"

5 projets, preuve de la folie nazie

En 1930, Hitler a ordonné aux écoles catholiques de remplacer les croix sur les murs de toutes les classes sur votre photo. Il est ainsi, il se vit dans le monde suivant: Seigneur et Sauveur - rien d'autre.

5 projets, preuve de la folie nazie

Pour mettre en œuvre ce plan en pratique, le premier élément a été inscrit à la saisie du Vatican. La seconde - l'enlèvement du pape. Troisièmement, peut-être, Hitler lui-même avait déclaré le Messie.

En 1943, le pape Pie XII a commencé à se laisser pour faire face aux nazis, bien que très vague, mais les accusations publiques de cruauté. Hitler a affiché des menaces sur le même degré de la nébuleuse.

Et en Septembre 1943, Hitler a ordonné la mise en œuvre d'une opération spéciale pour saisir le pape le général SS Karl Wolff, et a réprimandé, en disant: « Je veux que tu sois avec ses hommes occupaient le Vatican le plus tôt possible, de saisir des documents, des illustrations, et envoyé au nord du pape avec tous son curia ".

Pas étonnant que ce n'était pas dans tout cela. Pour occuper le Vatican, prendre la valeur et saisir le Pape - dans l'esprit des nazis. Mais ... il y avait ce plan et un autre composant. Une fois que le premier groupe de nazis capturé le Vatican et le pape se trouvait dans les mains, était venu en second lieu, groupe secret, sous prétexte de « sauver le Pontife, » qui devait annoncer les premiers tueurs italiens. Papa devait mourir « accidentellement dans la confusion » au cours de l'opération de leur propre salut. Mettez le blâme sur la mort du pape se est fondé sur les Italiens. Ce projet a été vouée à l'échec. Quelqu'un a passé les nazis et les Italiens mis en garde contre la provocation imminente.

Selon l'historien Robert Katz, l'assassiner du pape Pie XII aurait pas apporté les puissances de l'Axe; Très probablement, il ne ferait que provoquer une réaction, ou peut être sur leurs têtes « dix plaies ».

2. Les armes de représailles: un énorme, terrifiant et presque inutile ...

La défaite de la « bataille d'Angleterre » a conduit les nazis dans une terrible colère. Ils ont conçu une série de projets d'aviation et l'artillerie de fusée ambitieux par laquelle des se venger des raids. De nouvelles armes, ils ont donné des adjectifs qui sont recherchés dans le type de la mythologie germanique « Lance Votan » « épée Siegfried » et t. D., et m. P. Très fier, en général.

Il est avéré - pour une bonne raison.

Les documents relatifs aux essais de ces missiles, apparaissent ces raisons de l'échec, comme « montée trop raide », « chute dans l'aéroport », « panne de générateur de vapeur » ... Voici le témoignage d'un des ingénieurs très contrariés, des échantillons de test, exploser dure exactement trois secondes après le lancement: « Nous avons eu un million d'explosions pour réaliser seulement une vérité simple: la valeur de ce missile peut être assimilée à la valeur d'une petite moto. »

Sur les six mille « armes de représailles » fabriqués a été lancé 3170 pièces. A partir des années 1403, qui ont été frappés par l'Angleterre, 300 dans la cible n'est pas touché. Autrement dit, il a atterri quelque part en kilomètres 80 à travers l'Angleterre. Ceux qui ont été à écraser Londres, aussi, l'adresse au tir ne diffère pas - seulement 517 hits de 1359 tentatives. Mais même si, peut-être pas si peu pour le projet pilote - sinon de comparer ce projet trohmilliardny avec le projet de construction de la bombe atomique, qui a coûté aux États-Unis 1, 9 milliards de dollars.

Même lorsque les missiles ont atteint les objectifs, la destruction d'entre eux étaient relativement faibles. La masse de l'explosif bien connu fusée V-2 était 730-830 kg, alors que bombardier allié pourrait remettre 10 fois plus explosif sur une cible qui pour 6380 kilomètres.

3. L'obsession Suisse

Tout le temps, alors que le monde était en ébullition dans le chaudron de la Seconde Guerre mondiale, la Suisse a réussi à maintenir la neutralité. Et ce fut une bonne raison. L'invasion de la Suisse - l'entreprise est presque vouée à l'échec. Dans les limites nord et au sud du pays sont protégés par les montagnes. En outre, les Suisses étaient bien armés et toujours prêt pour une rencontre digne invités sans y être invité. Et dès que les nazis ont commencé à montrer de l'intérêt en Suisse, les Suisses sont réunis immédiatement une armée de 500 mille personnes.

Bien sûr, et la Suisse, il était possible de gagner avec un fort désir, mais il serait trop coûteux. Pour un petit trophée.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, à une époque où Winston Churchill n'a pris ses fonctions, Hitler ordonna à ses stratégistes d'élaborer un plan pour l'invasion de ce pays. « L'existence d'un tel état, que la Suisse est tout simplement inacceptable - Fuhrer ressentiment - une pustule purulente sur le visage de l'Europe. »

Hitler était si près du cœur (ou qu'il était là au lieu du cœur) a l'existence de ce petit point sur la carte, que, selon les mémoires de l'un de ses généraux « à la mention de la Suisse, est tombé dans une rage. Et que, compte tenu des particularités de la psyché du Fuhrer, pourrait à tout moment leur tour dans une action militaire à grande échelle ». Opération Tannenbaum a été mis en place présomptueux la Suisse une fois pour toutes. Vous voulez savoir ce que les forces devraient jeter dans la conquête du pays du chocolat et un canif? 25 divisions, ou 500.000 personnes - quatre fois plus que ce qu'il fallait pour capturer la Norvège.

Bref, avant de vous coincé en Russie, les Allemands avaient presque collé sur votre propre « arrière-cour », les combats avec l'ennemi, ce qui est pas représenté pour eux est absolument aucun danger. Mais pour escalader des montagnes glacées, protégés par un demi-million armée suisse Rambo armée allemande était toujours pas nécessaire.

Les raisons pour lesquelles Hitler a fait tourner le fonctionnement, restent inconnus.

4. Entrez censor (produit interdit exposé sur l'écran)

Allemagne pré-nazie était assez riche en événements culturels du pays. Dans les années 1920, les artistes allemands ont fait une révolution. De Bauhaus à dadaïsme - dans le domaine des beaux-arts Fared très bien.

Et puis les nazis sont arrivés au pouvoir et a décidé qu'il était temps de reconsidérer l'approche de la création artistique. Des livres ont été brûlés, des films et des productions théâtrales ont été soumis à la censure sévère, plus de cinq mille tableaux ont été saisis.

L'apothéose de cette campagne a été l'exposition de tous les « mauvais » que les nazis ont trouvé dans l'art contemporain. L'exposition intitulée « Entartete Kunst » ou « art dégénéré ».

Excellente idée - de recueillir toutes les œuvres d'art, « ne correspond pas à l'esprit du Troisième Reich » et que tous ont mis de voir comment il est dégoûtant. Responsable du caractère moral du comité du peuple allemand fait une erreur tactique - quand en même temps que l'exposition d'art « mauvais », organisé une exposition d'œuvres approuvées par les nazis. Donc, pour tous ceux qui ont des yeux peuvent voir que l'on est à l'origine du plus grand intérêt public.

exposition aryenne a été visité cinq fois moins de personnes que l ' « art dégénéré ». Ce dernier a été l'une des plus grandes expositions et les plus réussies dans l'histoire de la peinture.

5. Projet Anenerbe

Centre de l'idéologie nazie, bien sûr, était l'idée d'appartenir à une race supérieure. Non seulement une race des Blancs, et à son Nordic ekstrablondinistomu ekstragoluboglazomu segment, qui seul est en mesure d'apporter toute l'humanité vers le bonheur et la prospérité.

Et puis il y avait un petit problème: tous les ci-dessus nécessaire pour donner une base scientifique. Et ce n'était pas. Il n'y avait aucun moyen soutenu par l'affirmation selon laquelle ils sont les descendants de certains plus les plus presamyh dans le monde des ancêtres.

Pour trouver les preuves scientifiques à cette théorie, l'organisation Ahnenerbe (traduit par « Patrimoine Ancestral ») a été créé. Ces personnes ont décidé ce que tout ce qui était littéralement déterrer des preuves ancienne qui prouverait l'origine du droit aryenne ultra-blanc de l'Atlantide.

En conséquence Heinrich Himmler devait maintenant aspirer les motifs pour déclarer des dieux autres du doigt. Parce que, malgré les fonds vbuhali de masse dans un projet, pas de « preuves tangibles » se trouve, bien sûr, il n'a pas été. Ces objets qui encore réussi à creuser, ne pouvait prouver l'échec de la légende de la supériorité raciale. Avec un effort herculéen, les scientifiques de Anenerbe ont constaté que si les Romains ont construit l'un des plus grand empire qui ait jamais existé sur terre, les anciens Aryens pots moulés. Sur les conclusions de l'Ahnenerbe même Hitler se mit à rire:

« Pourquoi avons-nous attirer l'attention du monde sur le fait que nous avons un brillant passé? Est-il pas assez que nos ancêtres vivaient dans des huttes de boue jusqu'à ce que les Romains érigèrent des bâtiments magnifiques? Maintenant Himmler déterre ces baraques, et vient à la grande joie de chaque pot et une hache de pierre qui est ".